L’homme télécommande un nouveau rapport au digital

Nous avons déjà l’habitude d’utiliser de nombreux mouvements pour commander nos écrans tactiles. Aujourd’hui, on « tap », on « slide », on « swipe », on « zoom » de manière tout à fait intuitive. Tous ces gestes sont ainsi bien répandus dans nos usages quotidiens. Mais avec l’avènement de l’Internet des objets, les interactions entre l’homme et la machine ne se feront plus uniquement par le biais d’écrans tactiles et de mouvements de doigts.

un nouveau rapport au digital

La tendance actuelle est plutôt de rendre la technologie de moins en moins visible et de mieux en mieux intégrée dans les objets de notre quotidien. Les designs sont ainsi de plus en plus épurés de sorte que la technologie ne vienne plus dénaturer l’objet. Les gestes semblent alors être un élément de réponse pour prendre le contrôle de ses nouvelles capacités dues à la connectivité des objets. Ces nouveaux modes de contrôle vont permettre à la technologie de s’effacer pour que les designers puissent se consacrer à l’expérience utilisateur et à l’esthétique du produit.

L’idée est également de pouvoir gagner en simplicité de contrôle et en rapidité d’exécution plutôt que d’avoir à sortir tout le temps son smartphone, chercher la bonne application parmi les 30 icons présents, attendre que l’application s’ouvre, se connecte à l’objet pour enfin arriver à lui envoyer une information et modifier une composante de l’objet. Grâce à des gestes simples et intuitifs, il sera ainsi possible d’activer les fonctionnalités de base qui répondent néanmoins aux interactions quotidiennes que l’on veut avoir avec l’objet.

LES MOUVEMENTS AUX COMMANDES

Certains objets commencent déjà à intégrer cette tendance, par exemple le SmartPEBBLE d’AwoX. Il s’agit d’un interrupteur à commande gestuelle qui permet en plus d’allumer les lumières, de changer de couleurs, de modifier la luminosité à l’aide de gestes simples (secouer, tourner, retourner…) que l’utilisateur pourra programmer selon ses préférences.

SmartPEBBLE_AwoX_1 SmartPEBBLE_AwoX_2

Autre exemple : le SUGR Cube qui ne nécessite plus spécialement d’un smartphone pour passer les musiques, mettre en pause, liker, etc. Désormais, quelques gestes suffisent ! Une application permet néanmoins de connecter son service de streaming, activer une playlist, liker un artiste, etc.

f14c6d00ccf1be6cd83b2a0ba2eb5eab_original

Nos gestes vont ainsi rapidement venir compléter les applications smartphones sans que ces dernières disparaissent pour autant. Les applications gardent leur utilité pour paramétrer le produit lors de son installation, avoir accès à des contrôles plus complexes, avoir un accès son compte et son dashboard.

Musique, lumière, température, ouverture, nos gestes vont rapidement nous transformer en télécommande virtuelle. Un des prochains défis sera néanmoins de simplifier, rendre intuitif, uniformiser les gestes de contrôle et établir un référentiel unique de commande gestuelle.

Tous les exemples présentés dans cet article ont été découverts dans notre Digital Chillout. Abonnez-vous !

Simon Gomez

Simon Gomez

Digital Producer & Prospectiviste chez Exoskills. Après un passage chez Publicis, ce blogger passionné de technologie aime partager sa vision des nouveaux usages digitaux et détecter les innovations et opportunités de demain.

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *